Brève présentation

Le Paradis des Primates, est une organisation engagée dans la protection et la conservation de la nature en général, autorisée à œuvrer sur toute l’étendue nationale de la République Démocratique du Congo.

Le présent rapport porte sur les activités de la réserve naturelle de Kalonge dont le reboisement, la sensibilisation de la communauté locale sur la conservation et protection de la biodiversité, la promotion de la conservation communautaire etc…

Intervenant dans plusieurs domaines liés à la conservation de la nature, le Paradis des Primates a réalisé une série d’activités dont le déroulement est conté ci-dessous

 

Objectifs de la mission

Les activités réalisées à la Réserve Naturelle de Kalonge ont comme principaux objectifs ci-après :

  • Poursuivre le reboiser des espaces déboisés au sein de la Reserve Naturelle de Kalonge ;
  • Poursuivre les activités de limitation des empiétements sur la Réserve Naturelle de Kalonge ;
  • Réhabilitation de la faune sauvage illégalement détenue ;
  • Réaliser un inventaire préliminaire de la faune sauvage de la RNK ;
  • Présenter des images préliminaires sur les résultats des semences offertes par Kokopelli (Semence Sans Frontière) à la communauté locale à travers le Paradis des Primates ;
  • Lancer un cri d’alarme auprès des partenaires et autres organisations impliquées la protection de la nature, mais aussi, rechercher des nouveaux partenaires pouvant nous accompagner dans la réalisation de notre programme de conservation et protection de la nature.

 

Description des activités réalisées

Depuis le début du mois de mai de l’an deux mille dix-neuf, le Paradis des Primates a lancé une série d’activités au cours des descentes en collaboration avec les associations locales et les individus membres de la communauté du groupement de Masiki-Kalonge.

Le présent rapport porte sur les activités réalisées pour une période allant du mois de juin en août 2019, à la réserve naturelle de Kalonge et au sein de la communauté locale.

Les activités réalisées sont présentées ci-dessous en images et commentaires.

 

Activités réalisées

Pour ce projet de restauration et conservation de la réserve naturelle de Kalonge en cette période (juin-août 2019), nous avons réalisé les activités ci-après :

  1. Coup de projecteur sur les résultats des semences offertes aux membres de la  communauté locale du groupement de Masiki-Kalonge.

Plusieurs mois après la distribution des semences aux membres de la communauté locale dans le cadre de la promotion de la conservation communautaire, de la limitation des empiétements de la population locale sur le site protégé à la recherche des ressources alimentaires végétales forestières, de la promotion de l’agriculture potagère.

Le Paradis des Primates est heureux de vous présenter ce qui suit :

Sur les images ci-haut, il est visible que l’image est une courge en bonne santé  alors que les images 2 et 3 sont des courges envoie de pourrissage.

Cette situation inexplicable serait due au changement climatique, les graines auraient du mal à s’adapter au climat de la région.

Alors que sur celles ici-bas, une courge mure (jaune)

Sur les deux images ici-bas, c’est un jardin des carottes visiblement en bonne santé.

Suites des activités de reboisement

  1. Défrichage et reboisement

Les activités de défrichage, sarclage et reboisement se sont déroulées dans les vallées 1,2 et sur le sommet à côté du bureau (gite).

Outre les membres bénévoles du Paradis des Primates, ces activités ont été réalisées avec  la collaboration des individus membres de la communauté locale et des associations œuvrant au niveau local.

Le reboisement a été réalisé par transplantation qui nous a permis de replanter les espèces du même milieu, même conditions climatiques etc… pour favoriser l’adaptation des plantes.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la reforestation et de la lutte contre le réchauffement/changement climatique.

  • Défrichage

 

Reboisement

 

  • Activités de piochage réalisées par les femmes membres de la communauté locale.

Cet espace est situé juste en bas du deuxième bureau de P-P. L’espace sera reboisé dans la suite des activités sur terrain.

 

  • Activité de piochage réalisée par les jeunes membres de la communauté locale.

Cette activité s’est déroulée devant le bureau (gite), l’espace servira de jardin pilote du P-P. Ils étaient accompagnés d’un agronome (vêtu en noir à gauche, tenue du P-P) et d’un membre du P-P (superviseur des activités, à droite sur la deuxième photo ci-dessous).

Avec cette implication des plus jeunes, nous visons les préparer petit à petit dans les actions de conservation et protection de la nature, pour qu’ils puissent dans les années avenir remplir cette mission au moment venu.

 

  • Piochage et reboisement de l’ancien champ à côté du premier bureau de P-P
  • Barricade des sentiers clandestins traversant certains endroits de la Réserve Naturelle de Kalonge.

Cette action vise à limiter les empiètements de la population locale sur le site. Le passage ci-dessous barricadé est situé dans la vallée N01.

 

La réhabilitation de la faune sauvage.

Cette activité a été réalisée grâce à la contribution financière des membres de l’Association Paradis des Primates.

En cette période de juin-août 2019, nous avons récupéré une vipère et deux tortues.

Les personnes ayant intervenu dans les activités durant la période allant de juin en août 2019.

Ci-dessous les noms des personnes impliquées dans les activités sur terrain dans le cadre de ce projet.

Résultats obtenus

Comme résultats obtenus, depuis juin en août 2019,

  • Nous avons planté 532 plantules (espèces confondues) auxquelles nous ajoutons 1810 plantules de la première étape des activités du projet. Ce qui fait un total de 2342 plantules.
  • Nous avons barricadé un passage clandestin traversant la réserve naturelle de Kalonge pour essayer de limiter les empiétements sur le site.
  • Nous avons associé les membres de la communauté locale au projet de restauration et conservation de la réserve naturelle de Kalonge, dans la réalisation de certaines activités sur terrain ;
  • Une vipère et deux tortues ont été sauvées des mains des chasseurs/braconniers, et ils sont présentement à la réserve naturelle de Kalonge sous la responsabilité du Paradis des Primates.

Projection des activités avenirs

La suite du présent projet sera consacrée au (à la) :

  • Reboisement complet des espaces reboisés en moitié ;
  • Reboisement des autres espaces déboisés au sein de la réserve ;
  • Barricade complète de tous les passages (sentiers) non désirés traversant la réserve naturelle de Kalonge ;
  • Marquage des limites de la Réserve Naturelle de Kalonge ;
  • Poursuite de la sensibilisation de la communauté locale ;
  • Poursuite des actions de sauvetage et la réhabilitation de la faune sauvage ;
  • Distribution des petits bétails à la communauté riveraine de la Réserve Naturelle de Kalonge pour limiter les activités de chasse au sein de la réserve tout en construisant une ceinture de sécurité autour de la réserve ;
  • Réalisation d’un inventaire de la biodiversité de la Réserve Naturelle de Kalonge. Etc…

Difficultés rencontrées

  • L’insuffisance du matériel de terrain ne favorise pas l’avancement rapide des activités.
  • L’insuffisance des moyens financiers ne permet pas à l’association d’engager un nombre suffisant d’intervenants pour un avancement rapide des activités. Ceci empêche également la réalisation d’un suivi régulier des activités sur terrain et des bénéficiaires des semences.

Conclusion

Au terme de ce rapport, concluons sans conclure en signalant l’importance de la restauration des espaces dévastés par le déboisement. Il a également été important d’associer la communauté locale dans la réalisation des activités sur terrain, dans le but de la sécurisation participative du site.

Le Paradis des Primates et ses partenaires ont, dans le cadre de ce projet intervenu dans la promotion de la conservation communautaire en impliquant la population locale dans les activités du projet.

Les actions de reboisement s’inscrivent  dans le cadre de la lutte contre le réchauffement et/ou changement climatique au bénéfice de la planète toute entière.

Complétant ces actions par le sauvetage et la réhabilitation de la faune sauvage illégalement détenue par les chasseurs/braconniers, le Paradis des Primates a ainsi rempli ses missions statutaires, tout en restant dans les recommandations formulées par ses partenaires.

 

  1. Remerciements

Ces activités ont été réalisées grâce à l’accompagnement de nos partenaires à qui nous témoignons toute notre reconnaissance. Et qui par la même occasion nous invitons à pouvoir nous accompagner dans la réalisation de nos activités projetées dans les jours avenirs tel que mentionné dans ce rapport.

Nos remerciements s’adressent plus particulièrement :

A Monsieur Jason SCUILLON, vice-président à la conservation de Wild Fauna and Flora ;

A Nathanaël BRANCO et  Alexandre BERLIOZ, tous Co-présidents de MakiGo.

A Monsieur Alexey VASILYUK, président de l’Ukrainian Nature Conservation Group (UNCG) ;

A Madame Yvonne TOLLARI, membre du staff du Paradis des Primates ;

A Madame Chris HERZFELD ;

A Monsieur Guido MONTI, membre Co-fondateur du Paradis des Primates ;

A Madame Danielle GUILLAUME, Directrice de Aider les Animaux Tous Ensemble ;

A toutes les personnes et partenaires du Paradis des Primates qui ont intervenu dans la réalisation de ce projet ;

Nous vous disons infiniment merci pour votre implication dans le cadre de la réalisation du présent projet et pour la suite des activités.

 

Ainsi synthétisés à Butembo, le 31/08/2019

Pour l’Association Paradis des Primates (P-P)

 

Dalley-Divin KAMBALE SAA-SITA,

Président

Rapport sur l’état d’avancement des activités du Projet de Restauration et Conservation de la Réserve Naturelle de Kalonge (JUIN-AOUT 2019).